Comment et pourquoi décrasser ses couches lavables ?

Tout d’abord, qu’est-ce qu’une couche encrassée ?

Une couche « encrassée » est une couche dont les fibres sont incrustées de résidus de lessive ou de calcaire, et donc d’urine qui n’est plus bien évacuée. Les signes qui ne trompent pas : fuites dès le premier pipi, irritations sur la peu de bébé, odeurs fortes même quand la couche est propre…

Les couches en microfibre et en polaire s’encrassent plus vite que les autres. Elles seront même totalement imperméables alors que les matières naturelles continueront d’absorber malgré tout…

Faites un test en faisant tomber sur la couche un filet d’eau tiède. Si l’eau est absorbée immédiatement votre couche est parfaite; si l’eau perle à la surface elle est encrassée !

Comment faire un décrassage ?

1) Avant tout, pensez à décrasser votre machine à laver 2 fois par an, en faisant un cycle à vide à 90°C avec une demie bouteille de vinaigre blanc ménager.

2) Tous les 2 mois environ (1 mois si région très calcaire) lavez toutes vos couches et/ou parties absorbantes (déjà propres) à 60° sans lessive et en cycle long. Renouveler l’opération une fois si nécessaire (Si vous avez une machine à hublot, guettez le rinçage: s’il y a encore de la mousse, refaites un passage à 60°).

3) Si vos couches sont en synthétique et que vous notez des taches grises dessus : vous pouvez frotter la couche avec un peu de produit vaisselle écologique, laisser agir, rincer et laver. Le liquide vaisselle enlève le gras des crèmes et du liniment, responsables des taches grises et de l’imperméabilité de la couche.

4) Certaines lessives, comme la marque Soapix, sont également adaptées au décrassage des couches lavables. Dans ce cas diluez 2 ou 3 cuillères à soupe de lessive dans de l’eau chaude et faites y tremper vos couches (propres) le temps du refroidissement de l’eau. Lavez les ensuite en machine à 60° sans lessive.

5) La méthode forte : un bain chaud de bicarbonate de sodium + vinaigre blanc peut s’avérer bénéfique pour éliminer les résidus calcaire et de lessive, car une réaction chimique se produit qui va “ouvrir” les fibres et laisser s’échapper les résidus. A faire sur des couches propres et passage à 60° derrière. On peut ajouter un peu de percarbonate au lavage à 60° pour parfaire le décrassage et reblanchir les couches (le percarbonate assainit et reblanchit).

Evitez les cristaux de soude, l’eau de javel et trop de vinaigre au quotidien (en utilisation “assouplissant” notamment) qui abîment fortement, parfois irrémédiablement, les parties imperméables et les élastiques.

Il est indispensable d’utiliser une lessive compatible avec les couches lavables (sans glycérine ajoutée ni enzymes) et d’éviter de laver ses lingettes lavables de liniment avec les couches pour s’éviter des décrassages trop fastidieux !

Pour certaines matières comme le chanvre ou le coton, un petit passage au sèche linge de temps en temps peut également être bénéfique. En effet la fibre est assouplie et absorbe mieux !

Pas de commentaires

Poster un commentaire