Les couches lavables au sein du réseau éco-responsable Perlimpinpin

 Les couches lavables en crèche, témoignages !

Les couches lavables, mission impossible en crèches… ou pas !!

La bonne nouvelle, c’est que l’on peut tout à fait les utiliser en structure collective, qu’elles fassent partie du projet pédagogique dès l’ouverture ou qu’elles soient introduites plus tard.

C’est encore mieux lorsque l’on se fait accompagner en amont de l’équipement, pour permettre aux équipes: de se faire à l’idée, de les inclure dans le choix des couches, de leur permettre de coconstruire l’arrivée de ce nouvel outil de travail ; et donc d’éviter : les couacs de communication, le découragement au sein des équipes ou le refus d’utilisation.

Voici le parcours de réflexion de Blandine et Emilie, cofondatrices du réseau de micro-crèches écoresponsables Perlimpinpin, que nous avons accompagnées dès leurs débuts.

Présentez-nous le réseau Perlimpinpin Blandine et Emilie !

Amies d’enfance, nous avons fondé Perlimpinpin avec la volonté de créer un lieu bienveillant, sécurisant pour les parents avec un réel engagement éco-responsable.

La 1ère micro-crèche a ouvert en janvier 2017 au cœur du quartier de Montparnasse. 2 autres structures sont venues enrichir l’offre d’accueil depuis.

Nous sommes très présentes au sein des structures et avons à cœur de connaitre les enfants, les parents et bien sûr les salariés.

Comment vous est venue l’idée d’introduire les couches lavables dans votre structure? Connaissiez-vous les couches lavables personnellement ou professionnellement ?

C’est à l’arrivée de son 1er enfant que Blandine a rencontré au détour d’un salon Jeanne-Aurélie et Marina et leur belle entreprise ApiNapi.

Quelques années plus tard, lorsque l’aventure entrepreneuriale frappe à la porte en 2016, l’idée de créer une entreprise répondant à une éco-responsabilité sincère a été une évidence.

Qu’est-ce qu’une crèche «éco-responsable »? Nous avons défini notre propre ambition : La recherche du bien-être des habitants de la crèche et la limitation de l’empreinte environnementale de Perlimpinpin.

Dans le catalogue des actions éco-responsable de Perlimpinpin, l’utilisation exclusive de couches lavables pour l’ensemble des enfants accueilli est sans doute la plus personnelle et plus audacieuse. La mise en place à la maison n’est pas toujours évidente car il faut que l’entourage suive. L’utilisation dans un lieu fixe avec une dizaine d’enfants nous a paru idéal pour optimiser un projet en couches lavables.

Comment a réagit votre équipe à cette annonce? Les parents ? votre entourage professionnel (élus, collègues…) ?

La mise en place d’une organisation avec des couches lavables se heurte à de nombreux freins. Quelques-uns sont logistiques, d’autres tout aussi nombreux sont psychologiques. L’image des couches lavables est fortement marquée par l’usage qu’en avait nos grands-parents dans les années 50 ou 60. On nous a ensuite appris que le tout-jetable était le summum de la modernité sans aucune conscience des impacts sur la santé et l’environnement.

Dans la mise en place de ce projet, ce n’est pas les familles que nous avons dû convaincre mais notre propre entourage en 1er lieu. Dans un 2nd temps, il a fallu être pédagogue et trouver des solutions pratiques pour nos salariées.

Comment s’est effectué le passage à l’acte ?

Nous avons mené une recherche approfondie de la documentation existante concernant l’utilisation des couches lavables en collectivité.

Les fournisseurs de couches produisent tous des argumentaires pour l’utilisation de leurs produits. Néanmoins, les deux principaux défauts sont souvent un manque d’objectivité et une cible grand public. Nous voulions connaître les critiques pour pouvoir y répondre et l’ADEME à ce titre nous a alimenté avec des études approfondies.

Cette 1ère phase théorique nous a surtout permis de prendre conscience de l’enjeu de la bonne utilisation des couches. En effet, l’une des critiques des couches lavables est la consommation d’énergie supplémentaire qu’il en découle. Les impacts environnementaux de la couche lavable sont très dépendants de leurs conditions d’utilisation. L’utilisation en petite collectivité permet de décupler l’impact positif.

Quels modèles de couches avez-vous choisi ?

Nous avons loué nos 1ères couches pour impliquer les professionnelles dans le choix des modèles. Presque 5 ans plus tard, leur choix impacte toujours les équipes actuelles !

Les 2 modèles retenues sont celles en TE2 avec inserts et les classiques avec culottes de protection.

Quel bilan tirez-vous des ces premières années ?

Nous avons fait le calcul avec nos équipes. L’utilisation des couches lavables a permis d’économiser 17 tonnes de déchets … Le chiffre parle de lui -même.

Merci Blandine et Emilie !

Vous travaillez en crèche, microcrèche, indépendante ou en réseau , vous avez envie de vous lancer ? Contactez-nous !

ApiNapi

Pas de commentaires

Poster un commentaire