Portrait de Marianne Antoine

Portrait de Marianne Antoine !

NOM – Prénom : Marianne ANTOINE 

Contacts : marianne@bebiomena.fr 

06.11.27.32.44 

www.bebiomena.fr 

Facebook : @bebiomena 

1/ Peux-tu te présenter en quelques lignes ?  

Je suis maman de deux enfants nés en 2011 et 2015. Le premier a été en couches jetables faute de savoir vers quels modèles m’orienter, la seconde en lavables car bien conseillée par ApiNapi. Je suis devenue conseillère ApiNapi en 2016 pour apporter aux parents tout ce qui m’a manqué pour utiliser les couches lavables pour mon fils ainé. Et aujourd’hui, je suis fière de faire ma part de colibri au quotidien en accompagnant les familles dans la découverte des produits réutilisables ! 

 

 

2/ Quelles sont tes centres d’intérêt dans la vie ? 

Il y a beaucoup de choses qui m’intéressent dans la vie  mais en tant qu’ancienne bibliothécaire, la lecture et le cinéma prennent évidemment beaucoup de place dans ma vie.   

3/ Ton rêve le plus fou ? 

J’aurais aimé trouver une réponse originale mais dans le fond, mon rêve le plus fou, le plus fort, serait que tout le monde ouvre les yeux et réfléchisse sérieusement à l’impact écologique de son quotidien et de sa consommation.  

Et maintenant que ce rêve est posé, mon esprit se retrouve plus libre pour rêver pour de vrai ! Et là, mon rêve le plus fou serait que l’on puisse jouer avec le temps. J’aimerais pouvoir arrêter le temps quand j’en ai envie pour pouvoir faire tout ce que je n’ai pas le temps de faire : lire, cuisiner, dormir, faire du sport, boire un thé avec des amies, me balader, aller au ciné, jardiner, prendre des cours de couture, bricoler et plein d’autres choses encore !  

4/ Pourquoi devenir Conseillère ApiNapi ? 

Etre conseillère ApiNapi, c’est faire partie d’un réseau de femmes qui partagent des valeurs fortes. Nous voulons toutes contribuer à la démocratisation d’un mode de vie plus sain et plus respectueux de la planète.   

La première raison pour laquelle j’ai utilisé les couches lavables, c’était pour des raisons écologiques. Remplir tous les jours ma poubelle de couches nauséabondes m’a horrifié. Aujourd’hui, je ne sais ce qui me motiverait le plus entre la diminution des poubelles et la santé de mes enfants. Car il y a 7 ans, on ne parlait pas des produits chimiques qu’on trouve dans une couche jetable. J’avoue être tombée de haut quand on m’a expliqué la composition de ces couches jetables qu’on met sur la peau de nos bébés pendant plus de deux ans et demi sans que personne (ou presque) ne s’en affole.  

5/ Dans quelles villes/lieux proposes-tu des rencontres avec les futurs et jeunes parents ? 

J’anime essentiellement mes ateliers à Rennes et sa première couronne mais cela m’arrive d’animer des ateliers à Dinan, Vitré ou Caen par exemple.  

 

6/ Quels types de prestations proposes-tu ? 

  • Des ateliers découverte des couches lavables collectifs ou à domicile 
  • Des ateliers « Ma salle de bain zéro déchet » pour découvrir les alternatives aux produits jetables que l’on utlise au quotidien 
  • Location de kits de couches lavables pour se lancer sereinement dans l’aventure des lavables. 
Pas de commentaires

Poster un commentaire